commissions; habillement; Espaces verts; DPSP; DEVE;Verbalisation;

 

LA VERBALISATION EN BINOME

LA DIRECTION DPSP SOUHAITE INTÉGRER LA VERBALISATION EN BINOME DANS LE REGLEMENT D’EMPLOI DES AAS « Espaces Verts » !

 

 

Résumé: 
LA DIRECTION DPSP SOUHAITE INTÉGRER LA VERBALISATION EN BINOME DANS LE REGLEMENT D’EMPLOI DES AAS « Espaces Verts » !     Cette direction, semblant coutumière des formes de fourberie en tout genre a décidément la tête dure … En effet, devant toutes les organisations syndicales représentatives à la Ville de Paris, que ce soit dans des instances officielles, des groupes de travail ou des réunions de concertation, la DPSP a toujours préciser favoriser le binôme afin d’assurer la sécurité de son personnel … Or, notre organisation syndicale constate à la lecture d’une nouvelle proposition de mouture du règlement d’emploi des AAS qui sera présenté le 03 juillet 2018 (pendant les vacances d’été, comme par pur hasard ?) que le binôme permettra d’effectuer des missions de verbalisation.   La DPSP mettra donc délibérément en danger les AAS sur le terrain ? Notre organisation syndicale en est convaincue ! La course au PV est lancée … Preuve en est le nombre important de contraventions dressées au cours de la journée par les agents de la DPSP et qui ont comme consigne de faire remonter cette information auprès du CVO à l’aide de leurs émetteurs TETRA.   S’agissant du règlement d’emploi, l’ensemble des organisations syndicales avait demandé à la direction DPSP le 06 avril 2018, d’effectuer un véritable travail, en s’inspirant fortement de celui de la DEVE … Preuve en est que nous n’avons pas été écouté et que cette direction bafoue le dialogue social, puisque cette nouvelle mouture est très épurée à l’inverse de celui de la direction des Parcs et Jardins qui était très complet … Problème de compétence ou acte délibéré ? Sans compter la volonté de cette direction de vouloir harmoniser les tenues en supprimant le mot « accueil » de ces dernières en groupe de travail sur l’habillement afin de gagner un peu d’argent sur les coupes budgétaires, et nous transformer en inspecteur de sécurité « BIS » … Nous demandons le maintien de l’inscription « ACCUEIL » sur l’ensemble des vêtements professionnel AAS.   Nous soupçonnons fortement cette direction de vouloir bâcler le règlement d’emploi des AAS volontairement, afin de s’appuyer davantage sur ses fiches de procédures qui seront modulable à l’envie et non visés par les instances paritaires.   Nous dénonçons une manière de procéder qui pourrait avoir un impact négatif sur l’ensemble du personnel de la DPSP dans un avenir très proche.   A force de dire tout et son contraire, cette direction devient de moins en moins crédible et ne semble plus être un interlocuteur audible !   CGT A.S.P.S. le 10.06.2018
 

AAS PARCS ET JARDINS 

AAS PARCS ET JARDINS ?

CAUSE TOUJOURS TU M’INTERESSES !!!

 

Résumé: 
AAS PARCS ET JARDINS ? CAUSE TOUJOURS TU M’INTERESSES !!!   Les commissions ou groupes de travail sur l’habillement laissent très peu de place au dialogue social … Tout est ficelé d’avance, avec la complicité d’organisations syndicales … Un seul but : Imposer une tenue distinctive à celle portée par les inspecteurs de sécurité … Une polyvalence qui ne dit pas son nom ? Le débat est posé, après le treillis, les chaussures d’interventions « taille haute » sont très tendances à la DPSP, pour les agents d’accueil et de surveillance.   Ce n’est pas faute de préciser le vrai rôle des AAS dans différentes instances avec la DPSP, et d’avoir des réponses ambivalentes tel que : « Les agents n’ont pas vocation à verbaliser dans les jardins et se mettre en danger … Mais entre deux espaces verts ils peuvent verbaliser ». Une véritable contradiction et un non-sens que certains encadrants se font une joie d’appliquer.   Nous disons STOP !   Allez-vous comprendre « petit chef » et « petit cadre » que vous faites fausse route ? La direction DPSP va-t-elle enfin assumer son vrai rôle afin de faire cesser de tels comportements au sein de certaines circonscriptions ? Impossible d’avoir un double discours, tantôt les agents ne sont pas amenés à verbaliser, tantôt ils le sont … Quand une direction n’est pas capable de faire appliquer ce qu’elle dit, il y a polémique non ? Devons-nous encore et encore expliquer que les agents d’accueil et de surveillance des espaces verts ont un rôle « catalyseur » lorsqu’ils remontent les informations quotidiennes, au même titre que les CDN et sont un vrai « baromètre » sur la vie de quartier dans lequel ils exercent leur profession afin de participer à la lutte contre les incivilités ?   Madame Colombes BROSSEL doit prendre ses responsabilités et ne pas laisser des « irresponsables » faire n’importe quoi avec le personnel de surveillance des Espaces Verts.   Servir de « cobaye » sur la voie publique avec une tenue qui s’apparente à celle d’un Policier Municipal sans en avoir les prérogatives, dans un contexte ou le terrorisme n’a jamais été aussi violent et présent dans notre pays, c’est une faute politique majeure et il est grand temps que la profession AAS puisse s’épanouir dans ce qu’elle fait de mieux : L’ACCUEIL ET LA PREVENTION !     ASSEZ DU TRANSFERT DE COMPETENCES VOULU PAR QUELQUES IRRESPONSABLES QUI NE FONT PAS GRANDIR LA PROFESSION MAIS SOUHAITENT JUSTE LA FAIRE CREVER POUR LEUR PROFIT PERSONNEL !     TOUS-TES EN GREVE LE JEUDI 22 MARS ! Tous ensemble, levons-nous !