payant

 

​L'exploitation totale des personnels:

Madame la Maire de la Ville de Paris

Mesdames et Messieurs les élus

Mesdames et Messieurs les journalistes

 

Résumé: 
Madame la Maire de la Ville de Paris Mesdames et Messieurs les élus Mesdames et Messieurs les journalistes   La Ville de Paris a transféré les contrôles de stationnement payant à la société STREETEO sans une réelle prise en charge un tant soit peu sérieuse.   ​L'exploitation totale des personnels:   ·  ​Une contrôleuse s'est fait dépouiller et a subi des agissements à caractère sexuel pendant l'exercice de ses fonctions. ·  Un contrôleur a attrapé une infection urinaire, suite à l'obligation d'utiliser les WC publics. ·  Les agressions telles que les gifles, les crachats, menaces de mort, coups de points, etc... Sont leur quotidien. ·  Le chargement des PDA se fait au domicile des contrôleurs. ·  Les tenues ne sont pas adaptées. ·  Les chaussures sont payées par les contrôleurs. ·  Certains contrôleurs ayant peur pour leur emploi, acceptent de travailler seul et en totale insécurité. ·  Aucun moyen de communication fourni par l'employeur mettant de ce fait les contrôleurs en péril en cas d’agression. ·  Des contrôleurs à temps plein qui ne perçoivent que la modique somme de 1050 euros en salaire net.   Madame la Maire de la Ville de Paris, êtes vous fière du nombre de PV établi par la société STREETEO en exploitant les personnels ?   CGT A.S.P.S. Le 31.01.2018