AAS

 

TOUCHEZ PAS AU SIGLE IDENTITAIRE DES AAS : L’ACCUEIL AU CŒUR DE LEUR METIER !

La DPSP et l’ensemble des organisations syndicales partisanes de cette direction veulent imposer le retrait du mot « accueil » des tenues des AAS « Parcs et Jardins » !

Pourquoi le syndicat CGT ASPS est farouchement opposé au retrait de ce sigle ?

-      L’accueil fait partie intégrante du grade d’emploi des AAS depuis la réforme structurelle de la direction DEVE il y a plusieurs années.

Résumé: 
La DPSP et l’ensemble des organisations syndicales partisanes de cette direction veulent imposer le retrait du mot « accueil » des tenues des AAS « Parcs et Jardins » ! Pourquoi le syndicat CGT ASPS est farouchement opposé au retrait de ce sigle ?    
 

COMITE TECHNIQUE CENTRAL SUPPLEMENTAIRE DU 12 JUILLET 2018 ... AAS PARCS ET JARDINS

COMPTABILISATION DU TEMPS DE TRAVAIL EN CAS D’ARRET MALADIE DES AGENTS DES BRIGADES DE SURVEILLANCE

DE L’ESPACE PUBLIC ET DES ESPACES VERTS

Un certain nombre d’agent ont été spoliés par la direction DPSP et son logiciel Chronogestor … Le comité technique central de ce matin vient réparer cette injustice.

En effet, pour les agents effectuant leur service sur 4 jours (8h15 sur 4 jours, soit 33 heures par semaine), la comptabilisation du temps de travail en cas d’arrêt maladie se fait sur la base de 6h36 par jour.

Résumé: 
Un certain nombre d’agent ont été spoliés par la direction DPSP et son logiciel Chronogestor … Le comité technique central de ce matin vient réparer cette injustice.  
 

Exploiter les agents d’accueil et de surveillance

Paris, le 21 février 2017

LETTRE OUVERTE

 

Monsieur Philippe CHOTARD

Secrétaire Général de la Ville de Paris

 

 

Résumé: 
Paris, le 21 février 2017 LETTRE OUVERTE   Monsieur Philippe CHOTARD Secrétaire Général de la Ville de Paris     A maintes reprises, le directeur de la DPSP, Monsieur Matthieu CLOUZEAU nous a informé en réunion, depuis le mois de septembre 2016, que chaque corps AAS conservera sa spécialité, et qu’il n’y aura aucune « passerelle » de la part de cette direction pour « obliger » les agents à les basculer d’un service à l’autre.   Il nous semble troublant que cette direction au sein de plusieurs brigades des espaces verts, accepte ou demande des volontaires payés en heures supplémentaires, pour effectuer des vacations dans les mairies par manque d’effectif, alors que paradoxalement ces dites brigades sont en sous effectifs récurrentes. Pourquoi avoir supprimé ou diminué de manière drastique les heures supplémentaires des agents dans les espaces verts alors que ces derniers étaient en mesure de pouvoir équilibrer le service journalier, lorsque le manque de personnel ce faisait ressentir ? Ce transfert d’heures supplémentaires d’un service à un autre est-il une volonté insidieuse de l’administration ?   Dans un avenir proche, la direction DPSP va-t-elle demander aux agents des Mairies de renforcer l’effectif des agents des espaces verts au même titre que les CDN qui ferment déjà les jardins dans certains secteurs ?   Notre organisation syndicale voit dans ce procédé pervers, une volonté d’effectuer de la polyvalence entre services, ce qui est tout simplement inacceptable.   Quelle responsabilité êtes vous prêt à prendre si un agent des espaces verts qui n’a pas les compétences requises en matière de filtrage dans les mairies alors que nous sommes en plan Vigipirate renforcé, sans formations adéquates et issu d’un cadre d’emploi diffèrent, laisse entrer un individu dangereux ?   De même, vous prenez la responsabilité de voir les correspondants de nuit se faire agresser lors de l’évacuation et fermeture d’un jardin, alors qu’il n’est nullement mentionné dans leur contrat de travail qu’ils doivent effectuer une telle mission ?   A chacun son métier et sa spécialité … La DPSP a crée la BIP (brigade d’intervention de Paris) à cet effet non ? Souhaitez vous modifier le cadre d’emploi de chaque spécialité AAS ?   Nous avons bien compris que la Ville de Paris incite la polyvalence dans tous les services, dans un but purement économique, sur le dos des personnels et au détriment de la spécificité de chaque agent et parfois de sa propre sécurité.   Comptez-vous exploiter les agents d’accueil et de surveillance en calquant leur travail sur celui des inspecteurs de sécurité, sans contrepartie de rémunération ?   Bien cordialement,                                                                                        Pour le syndicat CGT A.S.P.S.                                                                                                                                                                                                                             Le Secrétaire général
 

SERVICE DES CIMETIERES DEVE

SERVICE DES CIMETIERES DEVE

Malgré les restructurations,

le syndicat CGT A.S.P.S.

continue à militer pour le

service de la surveillance

à la DEVE, quelque soit

votre fonction et grade.

Notre principal référent  est:

Jules BILON – Téléphone : 06.22.98.11.45

La force du syndicat CGT A.S.P.S.

Résumé: 
SERVICE DES CIMETIERES DEVE Malgré les restructurations, le syndicat CGT A.S.P.S. continue à militer pour le service de la surveillance à la DEVE, quelque soit votre fonction et grade. Notre principal référent  est: Jules BILON – Téléphone : 06.22.98.11.45 La force du syndicat CGT A.S.P.S. -Notre écoute de tous les salariés -Notre réactivité auprès de l'administration Tous ensemble pour notre avenir     Cgt A.S.P.S. le 03.10.2016
 

Lettre ouverte: Monsieur Matthieu CLOUZEAU (directeur DPP) est-il sensible aux conditions de travail des agents d'accueil et de surveillance placés sous sa responsabilité ?

Notre organisation syndicale vous interpelle

suite aux constatations et interrogations suivantes :

 

1. Le bâtiment de Sully Morland :

 

Résumé: 
Notre organisation syndicale vous interpelle suite aux constatations et interrogations suivantes :   1. Le bâtiment de Sully Morland : Lors de plusieurs passages en délégation, nous avons constaté que les AAS étaient positionnés dans le « sas » de l’entrée du bâtiment. Aucune procédure concernant leur mission sur le filtrage des personnes, sur les conflits entre usagers, ou pour venir en aide aux personnes qui pourraient être agressées n’a été éditée.  
 

FLASH INFO ... AAS EN COLÈRE !!!

 

Ce lundi matin 10 juin 2013 à 11 heures.

Une cinquantaine d’AAS

Ont occupé les bureaux de la directrice de la DEVE !!!

 

Le 103 avenue de France, avec ses portillons… ses guetteurs… ses caméras… … ses badges…, se prenait pour une forteresse imprenable !!!

Les AAS en colère ont démontré le contraire :

Résumé: 
    Ce lundi matin 10 juin 2013 à 11 heures. Une cinquantaine d’AAS Ont occupé les bureaux de la directrice de la DEVE !!!  Le 103 avenue de France, avec ses portillons… ses guetteurs… ses caméras… … ses badges…, se prenait pour une forteresse imprenable !!!
 

Réunion avec la DRH le 19 septembre 2012. Une plaisanterie ? Assurément !

Le Maire de Paris consent à nous donner des miettes … Une fois de plus, notre profession n’est pas respectée … Quel mépris ! Madame PRINCE (responsable DRH) du haut de son perchoir nourrit ses brebis au régime sec !

• La Mairie de paris compte faire passer 127 agents (voir un peu plus en affinant ses calculs) à l’échelle 4 en mesure transitoire sur 2 ou 3 ans, et ce à compter de 2013.

• A la trappe les agents d’accueil et de surveillance ayant été recruté à partir de 2007 sans concours … Ses derniers bénéficieront d’une éventuelle promotion, une fois atteint l’échelon 5.

Résumé: 
Le Maire de Paris consent à nous donner des miettes … Une fois de plus, notre profession n’est pas respectée … Quel mépris ! Madame PRINCE (responsable DRH) du haut de son perchoir nourrit ses brebis  au régime sec !
 

LETTRE OUVERTE CAP 38

La CGT ASPS dénonce le non respect des engagements pris par l’exécutif lors de la réforme de la catégorie C. De plus, notre organisation syndicale dénonce certaines dérives portant atteintes aux droits des agents.

Principes généraux de la réforme de la catégorie C (cf. guide d’application de la réforme de la catégorie C) :

Résumé: 
La CGT ASPS dénonce le non respect des engagements pris par l’exécutif lors de la réforme de la catégorie C. De plus, notre organisation syndicale dénonce certaines dérives portant atteintes aux droits des agents. 
 

Grève le vendredi 16 décembre 2011 à 10h00 sur la place de l'hôtel de Ville

 LA COUPE EST PLEINE … PASSONS A L’ACTION !!!
TOUS DEVANT LA PLACE DE L’HOTEL DE VILLE
75004 PARIS
Metro « Hôtel de Ville »

Venez nombreux le vendredi 16 décembre 2011 à 10h00


LETTRE OUVERTE


A l’attention de
Monsieur Bertrand DELANOE
Maire de Paris
Hôtel de Ville
Place de l’Hôtel de Ville
75004 Paris

Résumé: 
Le syndicat CGT ASPS dépose ce jour, par la présente, un préavis de grève pour les agents cités en référence avec effet le vendredi 16 décembre 2011 dés 00h00 pouvant aller de 55 minutes à 24h00 reconductible pour une durée indéterminée. Vos personnels n’en peuvent plus d’être pris en otages … Vos différentes restructurations au sein des services n’ont fait qu’amplifier le mal être au travail… En passant par des conditions de travail parfois à la limite de la légalité, à des conditions d’hygiène déplorables au niveau des locaux sociaux … Tout est réuni pour que la colère du personnel soit légitime. Le syndicat CGT ASPS a déposé un préavis de grève pour permettre à l’ensemble du personnel de revendiquer ses droits les plus fondamentaux … C’est pourquoi nous demandons :  
 

ARRETONS DE SUBIR LA CASSE DU SERVICE PUBLIC ! Tous en grève le mardi 29 novembre 2011

Un préavis de grève de 00h00 à 24h00 reconductible est déposé pour tous les personnels


ASSEMBLEE GENERALE A 09h00

SALLE GRANDE CROIZAT

Mardi 29 novembre 2011 BOURSE DU TRAVAIL


3, Rue du Château d’eau 75010 Paris Métro République
Départ pour le Parvis de l’hôtel de Ville à 10h00

Résumé: 
ARRETONS DE SUBIR LA CASSE DU SERVICE PUBLIC ! Tous en grève le mardi 29 novembre 2011 Un préavis de grève de 00h00 à 24h00 reconductible est déposé pour tous les personnels