NOUS VOUS DEVONS LA TRANSPARENCE ... Compte rendu CHSCT DPSP 27 Avril 2020

 

Bonne fête du travail 2020

 

Les missions essentielles :

Les ASP et ISVP ont procédés à 120 000 contrôles (soient 30 000 par semaine, comme annoncé par le Directeur) pour 4300 procès-verbaux en Avril 2020 …  Petit calcul :  4300 PV que multiplie 135 euros, c’est égal à 580 500 euros (belle performance, avec un effectif réduit depuis le 31 mars 2020) … Cela représente 72 % du budget annuel, estimé par la DPSP (800 000 euros) qui permettrait le nettoyage des tenues professionnelles, par le biais d’un pressing !

 

Protection des agents :

Il existe plusieurs pistes pour le nettoyage des tenues de travail … La première est la carte de pressing, dont la direction est en attente de crédit sur le long terme … Mais, bonne nouvelle, la DPSP vient de rendre « la monnaie de sa pièce » auprès de la Mairie de Paris … Ce qui était un problème ne l’est plus … Elle peut auto financer le nettoyage des tenues grâce aux nombreux procès-verbaux !

La deuxième piste, c’est la recherche de l’espace, afin d’installer des buanderies (machine à laver, sèche-linge, et fer à repasser) … Tâches ménagères à effectuer sur le temps de travail ou personnel ? Bien entendu, l’administration fera tout pour imposer le temps personnel … Soyons sérieux … Le personnel soignant, sèche et repasse son linge sur le lieu de travail ? La police Municipale, au sein de la Mairie de Paris, doit être différente des autres grandes Villes de France disait Anne Hidalgo ?  Assurément … Tantôt ménagère sur son lieu de travail tel « Wonder woman ou Superman » qui prend soin de son uniforme … Tantôt transformé en agent luttant contre les incivilités !

SOYEZ SERIEUX MONSIEUR FELKAY !

 

La troisième piste, c’est la commande de 5000 sacs hydrosolubles, le 18 avril 2020, et qui seront livrés (dans le meilleur des cas) fin mai 2020 … Aberration ? Oui, on peut se poser la question, lorsque la MISTT, dans son plan de reprise d’activité, mentionne que les vêtements ne doivent pas retourner au domicile … Belle preuve d’une incompétence ? Et dire qu’aujourd’hui, après 44 jours de confinement, la DPSP ne propose RIEN aux personnels, afin de ne pas transporter leurs tenues au domicile … On se demande par quel miracle les agents n’ont pas contaminés leurs familles ? … A vrai dire, personne ne le sait … C’est la roulette, comme au casino … Tu joues ? … Tu perds ou tu gagnes ? … La DPSP n’anticipe que de la bagatelle ? … Elle se montre aussi calamiteuse que l’état ? Devons-nous oublier que la Mairie de Paris est régie par une Maire d’opposition de gauche ? L’avenir nous le dira, l’ordonnance sur la prise de congés forcée, pendant la période de confinement sera un bon signal !

Concernant la commande de 150 casques visières, la DPSP n’a pas obtenu d’exemplaires afin d’effectuer des tests … Mais la commande a été réalisée lors de la 3ème semaine du mois d’avril 2020 (pour les AAS -Mairies) et une livraison est attendue fin mai 2020 ? Le directeur nous informe (par mail du 26 mars 2020) avoir livré des lunettes de protection aux agents (afin d’éviter les projections) mais n’a pas communiqué sur le nombre d’exemplaires et vers quels services ces derniers ont été distribués.

La salle du CRE/CVO étant trop petite (non-respect de distanciation des agents) … Il va falloir retirer « Paul » pour mettre « Pierre » … L’ergonome étudie une solution afin d’installer des cloisons pour ne pas gêner « Pierre » pendant qu’il parle à la radio ou « Catherine » au téléphone … Une mise en situation réelle sera effectuée, et une étude sera mise en œuvre concernant les cycles de travail des agents travaillant 24/24.

Le service de la médecine préventive effectue actuellement des groupes de travail, afin d’organiser des tests « covid19 » auprès des agents, avant une reprise progressive du travail … Elle confirme également que le vinaigre blanc n’est pas un anti-virucide … Donc aucune utilité de désinfecter le mobilier, les voitures de service, avec ce procédé qui relève plus de la « chimère » ! 

La Maire de Paris formule son souhait auprès du gouvernement, afin que le « covid19 » soit inscrit comme maladie professionnelle pour l’ensemble des agents municipaux … A l’heure actuelle, seul le personnel de santé possède cette reconnaissance légitime.

 

Le PRA (Plan de Reprise des Activités) : Questions 

L’île de France est classée en Zone Rouge. Un dépistage du « covid19 » sera effectué avant la reprise de l’activité ? 

Quel sera l’effectif présent par service sur le terrain, tout en sachant par exemple, que le nombre de véhicules sera insuffisant pour les ISVP ?

Quelles protections pour les brigades de Vététistes ? Allez-vous prévoir des ilotages ?

Que prévoit la DEVE concernant les traces de coronavirus retrouvés dans les plans d’eaux des parcs et jardins (canaux, lacs, ou aux abords d’une fontaine) afin que les usagers et les personnels ne soient exposés ?

Quand prévoyez-vous la désinfection des locaux commun de la DEVE et DPSP ? Si les jardins restent fermés après le 11 mai 2020, prévoyez-vous de maintenir le personnel AAS en confinement ?

Quand prévoyez-vous l’ouverture des fourrières afin de permettre une reprise progressive des ASP ?

Quand prévoyez-vous une reprise des agents sur les points écoles ?

Pas de réponse … La DPSP présentera son PRA au CHSCT du 06 Mai 2020

 

Rémunération :

La direction confirme que la prime de 35€ journalière sera payée, sous forme d’heures supplémentaires, auprès des TTPS et ISVP (code spécifique sur fiche de paie) … En accord avec la DRH, elle sera défiscalisée.

La direction est en attente d’une réponse de la DRH pour les autres corps de métier, afin de savoir si la prime de 35 euros journalière sera défiscalisée ou non … La reconnaissance doit être fiscalisée ? Apparemment oui d’après l’administration Parisienne ! La DPSP va tenter de rapprocher les primes des anciens TSAM au maximum …. Cette démarche a déjà été entamée en 2019 par la direction … De même, elle fait tout son possible afin que les primes des anciens TSAM soit équivalentes à celles des TSEP.

Concernant la demande de la CGT, sur le geste d’attribution de l’ensemble des jours fériés pour les ASP ou AAS Médiation, et ce à partir du 01 Mai 2020 et jusqu’à la fin de l’année … La direction s’en remet au bon vouloir des chefs de services … Scandaleux … La direction ne prend même pas la peine d’assumer cette reconnaissance …  A quoi bon remercier les acteurs publics actuellement sur le front, si la DPSP ne défend pas ces belles paroles ? Les agents apprécieront la reconnaissance ou non de leur chef de service ? Quizz de l’extension de la prime de 35 euros journalière aux agents qui prendrons leur service avant le 27 Mai 2020 ?

 

CGT ASPS le Vendredi 01 Mai 2020

Document à telecharger : 
 

Mis en ligne le 1 mai 2020  |  Dernière mise a jour 1 mai 2020

Tags: