Compte rendu CHSCT DPSP 31 Mars 2020 par voie téléphonique !

 

NOUS VOUS DEVONS LA TRANSPARENCE !

L’administration cherche à nous museler par tous les moyens ? 

Elle utilise en sous-main notre propre famille syndicale ? 

 

Compte rendu CHSCT DPSP

31 Mars 2020 par voie téléphonique

 

Les données chiffrées en date du 31 Mars 2020 :

171 cas suspects d’agents sont confinés en préventif à ce jour.

27 agents confinés étaient déjà en préventif à l’époque du cluster du département de l’Oise.

 

Compte-rendu statistique des affections :

29 agents de la DPSP sont déclarés soit en cas avérés ou en cas de forte suspicion.

A la caserne napoléon : 3 cas avérés à la SDRM (Sous Direction des Ressources et Méthodes).

A l’unité d’appui : 4 cas ISVP (Inspecteur de Sécurité de la Ville de Paris) avérés (2 agents féminins et 2 agents masculins).

Au CVO et CRE : 2 cas avérés. 

Circonscription 1, 2, 3 et 4 : 2 cas avérés dont un AAS (Agent d’Accueil et de Surveillance) hospitalisé sous appareil respiratoire.

Circonscription 8, 9 et 10 : 1 cas avéré.

Circonscription 18 : 1 cas avéré.

Circonscription 19 : 1 cas avéré.

Circonscription 20 : 1 cas avéré.

Site de Bernard buffet des ASP (Agent de Surveillance de Paris) de la SDRD (Sous-Direction Régulation et Déplacement) Unité Spécialisé et de l’UG5 (Unité Généraliste): 7 Cas avérés dont 1 hospitalisé et plongé dans un coma artificiel.

A l’UG 1 au 7 bd Morland : 4 cas avérés.

A l’UG 4 rue des sablons : 2 cas avérés.

A l’UG 6 rue de Charonne : 1 cas avéré.

 

Date ou programmation de désinfection des locaux :

La DILT mandate l’entreprise Challancin, agréé par l’Agence Régionale de Santé (ARS), pour la désinfection des locaux.

Le CVO (Centre de Veille Opérationnel) et le CRE (Centre de Régulation et d’Enlèvement) ont été désinfectés le 30 et 31 Mars 2020. Les agents du C.V.O. ont rejoint la grande salle du CRE.

L’Unité d’Appui de la Caserne Napoléon : En cours de programmation.

Circonscription du 18ème : Le 27 Mars 2020.

L’Unité Spécialisée et Généraliste 5, située au 8 rue Bernard Buffet Paris 17, a été désinfectée à 2 reprises.

L’Unité Généraliste 4, située au 13 rue des Sablons Paris 16, a été désinfecté ce matin le 31 Mars 2020.

Les autres sont en cours de programmation.

 

Quelles sont les mesures d’hygiène et de sécurité prises pour le personnel de la DPSP face au Covid-19 ?

La Mairie de Paris a commandé 10 millions de masques. Les Masques FFP2 sont réquisitionnés par décret de l’état d’urgence sanitaire pour le personnel soignant.

La DPSP préconise 3 masques chirurgicaux par agent sur une vacation.

La Cheffe de la MISST (Mission Inspection Santé Sécurité au Travail) de la DRH de l’Hôtel de Ville informe la Direction (DPSP) sur l’obligation de l’employeur, de protéger les agents lorsqu’ils sont en service, le transport étant intégré au temps de travail. 

La DPSP doit absolument préconiser 5 masques chirurgicaux par agent sur une vacation, et prendre en compte le trajet Aller/Retour au domicile.

La distribution d’une boite de 50 masques chirurgicaux, pour chaque agent de la DPSP sera de rigueur, et l’agent devra informer sa hiérarchie afin d’anticiper tout manquement. Un courriel sera envoyé à chaque chef de service pour mettre fin à la distribution des masques aux agents par enveloppe ou la pose d’une boîte de masques sur le bureau pour l’ensemble des agents, qui accroit d’autant les risques d’infections lors des multiples manipulations non-conformes aux règles sanitaires.

Les agents réclament des petits flacons de gel-hydro alcoolique. La direction a envoyé un émail aux chefs de service afin que les agents puissent garder leurs petits flacons et les remplir à partir des recharges d’une capacité d’un litre sur site … Une demande en ce sens sera transmise auprès de la DILT.

Les minibus de 9 places qui permettent d’assurer le déplacement des SDF, par l’UASA (Unité Assistance des Sans Abris), verront leurs capacités réduites à 4 places, 2 ISVP à l’avant, et 2 SDF (tous munis de masques et de gants) afin d’effectuer leur transfert auprès des gymnases mobilisés à la mise à l’abri des personnes sans domicile fixe.

La DPSP fera une demande à la DILT afin d’installer des écrans en « plexiglas » pour les AAS travaillant en Mairie.

La Direction a diffusé un courriel afin d’informer tous les chefs de service de la DPSP, les enjoignant à respecter scrupuleusement la composante de 2 agents par véhicule, pour les équipages ASP et ISVP. 

La DPSP assure avoir reçu plusieurs livraisons importantes auprès de la DILT qui s’occupe de réapprovisionner la direction autant que nécessaire.

 

La CGT demande la prise en charge des tenues de travail par la DRH :

La cheffe de la MISST informe la CGT que la DRH a diffusé un courriel auprès de toutes les directions de la Ville de Paris, qui précise qu’en période de pandémie, les vêtements de travail doivent être nettoyés sur site exclusivement, et que tout doit être mis en œuvre pour fournir la lessive, les machines à laver et sèche-linge ainsi que le fer à repasser par ces derniers … En cas d’impossibilité, ils doivent faire appel à une entreprise extérieure en urgence afin de procéder au nettoyage des tenues. La DRH a été très explicite sur ce sujet sensible … Aucun agent ne doit ramener sa tenue de travail à son domicile, au risque de contaminer son foyer familial, les vêtements de travail étant susceptibles de transporter le virus.

 

Les missions essentielles :

Le Plan de Continuité d’Activité (P.C.A.) de la DPSP, est basé sur la surveillance des bâtiments, des équipements sportifs, des intrusions dans les parcs et jardins, des chantiers sensibles, des patrouilles de tranquillité publique, de la lutte contre les incivilités en matière de propreté, des déjections canines, du nourrissage des animaux, du stationnement très gênant, de l’assistance aux sans-abri, de la médiation et régulation des files d’attentes lors des distributions alimentaires, et de la nouvelle mission assignée par le gouvernement lié aux contrôles des attestations sur les mesures légales de confinement à l’instauration de l’état d’urgence sanitaire par les ASP et ISVP.

La direction félicite les AAS Médiateurs (Ancien C.D.N. Correspondant De Nuit) très volontaires pour poursuivre leurs missions vitales auprès des personnes les plus fragiles depuis le confinement, très utiles sur l’espace public, dans un contexte très difficile, ils sont remerciés et applaudis par la population lors des distributions alimentaires. La direction les remercie chaleureusement.

La direction a transmis un courriel auprès des services concernés afin que les AAS (de jour et de nuit) des bâtiments centraux puissent travailler en binôme.

Une proposition devrait être transmise auprès des Chefs de Circonscription afin de revoir les cycles horaires de travail des AAS Mairie, et d’augmenter leur durée de vacation qui est actuellement d’une demi-journée pour la faire passer à une journée complète, dans le but de réduire les déplacements.

La direction a également envoyé un courriel à tous les chefs de service afin de décaler les horaires des équipages ASP et ISVP, de 13H à 21H au lieu de 15H à 23H, suite à une réduction d’amplitude horaire des Métros et RER.

La CGT est opposée au rajout de la mission de verbalisation pour les ASP sur les déjections canines, suite à la fermeture des fourrières et aux stationnements gratuits à Paris, afin d’éviter les agressions. La CGT rappelle à juste titre la fréquence des GTPI (Gestes Techniques Professionnels d’Intervention) qui est réduite à une fois par an … Difficile d’effectuer des missions à risques sans protection légitime !

 

Les questions posées au médecin de la SDRD (Sous-direction de la Régulation et Déplacement) du Service de la Médecine Préventive :

Aller vous reconnaître le COVID19 comme maladie professionnelle ?

Je ne peux pas vous répondre.

Les laboratoires de dépistage installés récemment dans les Maries du 5 et 17 sont réservés uniquement aux personnels soignants. La Mairie de Paris va-t-elle ouvrir un centre de dépistage pour l’ensemble de son personnel ?

Je ne peux pas vous répondre.

Notre direction ayant omis de signaler le courriel de la DRH, sur les règles strictes du nettoyage de la tenue de travail pour les agents de la DPSP. L’administration prendra-t-elle en charge le foyer familial de l’agent, si la contamination était avérée ?

Je ne peux pas vous répondre.

Il y a des suspicions sur 6 agents de la circonscription du 18ème arrondissement, 5 ISVP et 1 Médiateur. Pourront-ils bénéficier de test pour un dépistage ?

Je les invite à contacter leurs médecins traitants qui les orienteront si c’est le cas vers un laboratoire.

Concernant les masques et leur utilisation, Je vous rappelle qu’il faut respecter les mesures de barrières, et absolument se laver les mains avant de mettre ce dernier au visage, et d’éviter toute manipulation qui peuvent comporter des risques de contamination.

La CGT demande que soit fourni obligatoirement une note explicative sur l’utilisation des masques, il existe des documents schématisés de l’ARS très bien détaillées … Ne pas fournir cette explication aux agents est un non-sens … Ils ne sont pas formés comme les soignants sur ces gestes de manipulations … Il y a un vrai risque de contamination !

 

La rémunération :

La rémunération du salaire constituée d’une part indiciaire et d’une part indemnitaire (RIFSEEP) sont maintenues pendant la période du confinement. Toutefois, les avantages générés par le travail des jours fériés et des dimanches, sont des primes perçues au titre de service fait … Un agent n’ayant pas travaillé un jour férié ou un dimanche, ne pourra pas prétendre à cette prime. 

La CGT demande qu’un décalage des jours fériés qui n’ont pas pu être effectués par les agents soit rendu possible … Ces derniers ne sont pas responsables du confinement et de la pandémie … Nous redoutons qu’ils soient pénalisés !

 

La communication de la DPSP :

La CGT déplore l’absence de communication par courriel sur DPSP.TOUS concernant les tenues de travail … Cela nous semblait être une information capitale pour la sécurité du personnel et de leurs familles !

La Direction propose de communiquer 3 fois par semaine aux membres du CHSCT.

 

Les congés :

Les agents ayant posés des congés annuels ou qui le souhaitent, pendant la période de confinement, peuvent le faire, après validation de leur supérieur hiérarchique et dans l’intérêt du service. 

Pour les agents mobilisés pendant la période de pandémie et qui se trouvent dans l’impossibilité de prendre leur reliquat de congés 2019 jusqu’au 31 mars 2020 … Ils pourront bénéficier d’un report exceptionnel. 

Les agents ayant posés des congés pendant la période de pandémie, peuvent être contraints à les reporter si les missions exercées sont essentielles à la continuité du service public. 

Il n’y aura pas de retrait des congés annuels, tant que ne sera pas transmis à la direction, la renégociation du protocole d’accord-cadre sur le temps de travail, qui doit être finalisé par la DRH de l’hôtel de Ville.

 

Gestion des comptes Chronogestor :

De nombreux comptes d’agents en horaire variable se retrouvent en anomalie. La direction attendra les consignes édictées par la DRH pour tous les agents de la Mairie de Paris.

La CGT demande que ne soit pas pénalisé les agents qui sont en horaire variable … En effet, il nous semble infondé de ne pas « écraser » la journée de régulation -RTT d’un agent qui se trouve en ASA. Il doit être considéré comme un agent en arrêt de travail …Cette situation provoque des débits importants sur le crédit temps des agents … Nous vous rappelons qu’ils ne sont pas responsables de cette pandémie !

 

Divers :

La Préfecture de Police a précisé que les agents de la DPSP qui viennent au travail pendant la période de confinement doivent être munis de leur carte professionnelle.

La CGT demande que soit clarifié cette situation, car des agents ayant présenté leurs cartes professionnelles ce sont vu infligés un rappel à la loi … Ils doivent être muni également d’une attestation de leur employeur signée et tamponnée. 

Les rendez-vous médicaux des agents seront revus au terme du confinement afin de préciser leurs situations administratives.

La CGT adresse une pensée particulière à nos 2 collègues féminins de la DASCO décédées, pendant ces moments difficiles et fait part de ses sincères condoléances à leurs familles.

 

CGT ASPS le Samedi 04 avril 2020

Document à telecharger : 
 

Mis en ligne le 4 avril 2020  |  Dernière mise a jour 4 avril 2020

Tags: