UNE PRIME DE 35 EUROS PAR JOURNEE DE TRAVAIL AUX PERSONNELS ?

 

LETTRE OUVERTE

LA MAIRE DE PARIS ATTRIBUE UNE PRIME DE 35 EUROS PAR JOURNEE DE TRAVAIL AUX PERSONNELS CONTRAINTS D’ACCOMPLIR LEUR TRAVAIL ?

Anne Hidalgo réagit aux préavis de grève déposés par plusieurs organisations syndicales et non par empathie ?  Pouvons-nous parler d’une forme imbue et d’une sècheresse d’esprit pour ne pas dire de cœur … Affligeant ? 

Troublant de constater que la vie d’un agent soit évaluée par l’argent et que la hauteur des risques que prennent les collègues pendant cette période de pandémie soit mise en avant sur l’hôtel de l’hypocrisie !

Votre vie vaut 35 euros ? Non elle est inestimable ! Réfléchissez bien … Après il sera trop tard … Oui vous l’avez compris … Tomber malade aujourd’hui, attraper cette saloperie de COVID19, c’est jouer avec la roulette de la vie et de la mort, alors même que les hôpitaux arrivent à saturation et que les lits de réanimations sont comptés … Alors que les médecins vont devoir faire des choix … Si des collègues sont contaminés, et que leur situation s’aggrave, vous n’êtes pas certain d’être sauvé, soigné à la juste valeur de votre vie … C’est cela aujourd’hui la réalité !

Alors oui, on entend déjà les beaux parleurs de tout bord nous faire la leçon, nous dire avec leurs mots pompeux que nous avons tort de surenchérir, mais nous ne sommes pas là pour leur faire plaisir, mais dire la vérité, celle que tout le monde pense tout bas !

Aujourd’hui, beaucoup de personnels travaillant pour un service public de qualité sont félicités à leur juste valeur … D’autres, dans le secteur privé, qui ont toujours travaillés dans l’ombre, sont mis en lumière … La société tout à coup, se rend compte que tout le monde est important.

Le COVID19 aura révélé au grand jour, que cette société moribonde néolibérale n’est rien, qu’elle est faible car égoïste !

Nous ne sommes pas amnésiques … Nous nous souvenons que la fonction publique était un pan économique qu’il fallait réduire comme peau de chagrin … Nous nous rappelons que l’état providence soi-disant, sous l’effigie d’une Europe très peu flatteuse du service public, souhaitait effectuer il y a encore quelques semaines une « dératisation » en règle !

Parlons des hôpitaux qui sont à bout de souffle et du personnel hospitalier, qui depuis des années crient avec force le manque de moyen cruel auquel ils sont confrontés … La réanimation qui fait le choix de la rentabilité au détriment de l’éthique médicale … Aujourd’hui une réalité qui pète littéralement au visage de ses gouvernants, qui depuis peu, idolâtres ceux qu’ils méprisaient auparavant, allant jusqu’à « gazer » les personnels soignants, qui osaient demander des moyens, en manifestant dans la rue !

Aujourd’hui, ils sont considérés comme des héros ? Ils l’ont toujours été pour nous et pas seulement pendant cette crise … Ils ne sont pas rancuniers et n’ont pas la dent dure … Pourtant, ils ont toutes les raisons du monde pour faire exploser leur colère ! Le temps viendra … Tous ses donneurs de leçons, devront rendre des comptes … Certains médecins se révoltes, des infirmières également … Ils portent plaintes … De plus en plus de citoyens également, qui prennent conscience, ENFIN !

Madame la Maire de Paris, plutôt que de consentir à une prime de risque pour vos personnels, commencez par les protéger dignement !

Permettez à ceux qui ne sont pas « indispensables » et qui sont encore en service, d’être comme tout citoyen « confiné à domicile », afin de les protéger, ainsi que leurs familles !

Imposez sans attendre (cela fait plusieurs semaines que l’on CRIE) la protection maximale à vos personnels qui sont soumis au Plan de Continuité d’Activité. Masque FFP2 pour tous … Et non à ceux qui le demande !

Donnez LES INFORMATIONS par le biais des relais préventions sur les méthodes de protection … Un exemple criant ? Les masques … Les agents ne sont pas informés de la méthodologie employée pour son utilisation et des risques inhérents de contamination. Nous avons informé la Secrétaire Générale, qui a fait preuve jusqu’à aujourd’hui d’un mutisme incompréhensible ? L’information est vitale ! Comme toujours, la Mairie de Paris à un « train de retard » et agit parfois en dépit du bon sens !

Payez l’intégralité du salaire des agents qui sont soumis à un confinement forcé … Ils ne sont pas responsables de cette crise sanitaire … L’esprit humain est soumis à des principes parfois incompréhensibles, surtout lorsque certains agents (bien malgré eux nous le savons) se posent des questions substantielles … Primes de jours fériés ou de dimanches non effectués par exemple, sont autant de stress qui viennent perturber la faculté qu’ils ont face à l’ampleur du COVID19.

Chers collègues, n’oubliez jamais que vous êtes important et que sans vous, la Mairie de Paris n’est rien !

Les infirmières qui sont confrontés quotidiennement à la mort, ne vous le diront jamais assez … Pour VOUS mais également pour tous les personnels SOIGNANTS :

 

« RESTEZ CHEZ VOUS » 

LA MEILLEURE DES PROTECTIONS POUR TOUS !

AUCUNE PRIME NE POURRA VOUS REMPLACER !

LA RECONNAISSANCE

C’EST DE VOUS PROTEGER … PAS DE SUBSTITUER VOTRE VIE PAR L’ARGENT !

 

 

CGT ASPS le Mardi 31 Mars 2020

Document à telecharger : 
 

Mis en ligne le 31 mars 2020  |  Dernière mise a jour 31 mars 2020