DU BALAI LES AGENTS EN AMMENAGEMENT DE POSTE ?

 

 LA DPSP N’A PLUS BESOIN DE VOUS ?

IL EST VRAI QUE LA MAIRIE TIENT UNE OPPORTUNITE D’EMBAUCHE INESPEREE !

LA DAME DE FER, MAIRE INFLEXIBLE DE LA MANDATURE PARISIENNE, MEPRISE SON PERSONNEL ?

A EN CROIRE SA PORTE PAROLE, LA SECRETAIRE GENERALE ADJOINTE LORS DU COSU DU 03 AVRIL 2019, NOTRE ORGANISATION SYNDICALE Y CROIS « DURE COMME FER » !

Quel dégout nous ressentons auprès de cette mandature parisienne qui se montre très dure vis-à-vis de son personnel « agent d’accueil et de surveillance », qui sont en aménagement de poste et qui ont rendu d’innombrables services à la municipalité en se saignant quotidiennement au travail, en flinguant à petit feu leur santé au travers de rondes interminables de plusieurs dizaines de kilomètres par jour. L’administration parisienne est tellement honteuse de cette situation, que pour ménager son personnel encore valide, elle propose des moyens de locomotions totalement dénoués de bon sens tels que des trottinettes électriques … Comme un aveu du mal être quelle a fait subir à ces agents ?

Que fait la médecine préventive ? Elle est complice ?

Voici un extrait de notre intervention lors du COSU et voici la réponse de la Mairie de Paris :

« La CGT demande ce que vont devenir les nombreux agents aménagés et reclassés. Elle demande ce qui est prévu pour les AAS non assermentés. »

Réponse de l’administration : Effectivement le corps est vieillissant, avec un niveau significatif d’absence pour longue maladie; le travail sur leur situation et plus globalement sur l’inaptitude, se poursuit.

Le sale travail de l’administration commence dans diverses circonscriptions ? : Dans un premier temps, on demande aux AASP encadrant de remonter les informations sur les agents rencontrant des problèmes de santé … L’administration obtient même parfois les pathologies, recensées ou non ?

Cartographier un corps vieillissant de cette façon est abjecte ?

Nous sommes en droit de le penser … Cette Mairie de Paris devrait avoir honte !

Chaque agent doit se sentir concerner, car demain vous serez peut-être le prochain ?

Ne seriez-vous pas en colère d’être traité avec si peu de considération ?

 

La CGT ASPS refuse cette méthodologie !

LES AAS aménagés ne sont pas que des numéros SOI …  Mais des êtres humains avant tout !

 

CGT A.S.P.S. le 02.05.2019

 

Mis en ligne le 3 mai 2019  |  Dernière mise a jour 13 mai 2019