IRRESPONSABLE La DPSP amorce la privatisation de la sécurité à l’hôtel de Ville

 

La CGT, au CHSCT de la DPSP, dénonce une entame de privatisation de la sécurité de l’Hôtel de Ville en remplaçant les ISVP officiant au salon d’accueil (29 rue de Rivoli) par des vigiles privés .

 

La sécurité du 4ème Bâtiment sensible de France bientôt privatisée ?

 

Petit rappel : Le protocole d’accord cadre du 03 juillet 2001, stipule au 2ème alinéa de son article : « La municipalité s’engage à ne pas transférer au secteur privé ou associatif une mission effectuée par les services municipaux, si les modalités de gestion, à prestation égale, pouvaient s’avérer plus coûteuses pour les usagers » …

Réclamons le coût des prestations !

Un préavis détaillant tous les dysfonctionnements du service de sécurite de l’hôtel de ville est deposé .

 

Tous en grève les lundis 24 et 31 décembre 2018.

 

Désormais le salon d’accueil est le nouveau cheval de Troie pour ne pas dire le talon d’Achille.

 

Mis en ligne le 17 décembre 2018  |  Dernière mise a jour 8 janvier 2019