3ème GREVE dans la Merveilleuse, idéale et idyllique (d’après la Direction) brigade 1234 !

 

3ème GREVE dans la Merveilleuse, idéale et idyllique (d’après la Direction) brigade 1234 !!!

 

Les brigades menacées et les syndicats souhaitant rejoindre la grève, à compter du 13 novembre 2018 à raison d'1 heure en fin de service, sont les bienvenues !!

 

Mais que se passe-t-il au sein de cette brigade où tous les AAS de Paris rêveraient d’y être affectés, où les méga rondes de 17 km devraient s’effectuer en trottinette ou Segway, dans le poste principal les émetteurs et portables ne passent pas, où il faut descendre les vélos par un escalier en colimaçon (ascenseur très souvent en panne), où dans un autre poste il n’y a que 3 ou 4 placards partagés …

 

C’est pourtant la triste réalité engendrée par une direction intransigeante, ayant créé un « monstre » hybride dévoreur d’AAS (32 en 2016, à ce jour 20) ; et même de cheffe de circonscription.

 

La DPSP campant sur ses positions et ce malgré 2 grèves en moins d’un an !!!


INTERSYNDICALE

AAS/AASP Brigade 1.2.3.4

 

Il y a 4 sites principaux Mandela, Jean XXIII, Temple et Louis XIII, Les AAS veulent effectuer leurs prises et fins de service sur les sites principaux où ils sont affectés ; pour éviter des retours chronophages en KM … comme avant (exemple : prise de service, service, et fin de service à Louis XIII) .

 

Pour éviter le transport de nos sacs (effets perso + Professionnels) de site en site (comme des SDF). Mon placard est sur tel site, je travail au quotidien sur ce site (autant que possible).

 

Les AAS sont à bout, harassés par ces kms parcourus tous les jours, la pression de la hiérarchie, elle-même sous tension afin de prouver que cette brigade géante et démesurée apporterait un bien être aux agents.

 

Dans laquelle le travail en binôme n’est souvent qu’une utopie (loin des promesses répétées par la direction). Le travail en binôme se fait aussi bien avec 2 brigades, puisqu’il faut mathématiquement toujours le même nombre d’agents pour la fermeture des jardins.

 

Le nombre d’arrêts maladie qui ont explosés cet été causés par une réelle fatigue et une lassitude des AAS face à un mur. Et cela perdure chaque semaine : le record d’arrêt maladie va être battu !!!


INTERSYNDICALE

AAS/AASP Brigade 1.2.3.4

 

Alors oui, dans un monde merveilleux plein d’AAS (dont au passage on déplore qu’il n’y a pas eu de concours depuis 2012, et qui au contraire

est une « espèce en voie de disparition » puisque arrivés à plus de 750 en 2016, nous ne sommes plus que 680) ; le but ultime de la Direction est de s’en débarrasser encore de 40 AAS !!!

 

N’oubliez pas qu’en plus d’être polyvalent sur toutes brigades de votre circo, la verbalisation et les signalements des encombrants et autres, dans les jardins et entre les jardins, sont la volonté ultime de la direction.

 

Dans ce monde de « bisounours » composé de supers brigades avec moins d’AAS, messieurs et mesdames les têtes pensantes et dirigeantes, vous pourriez vous demander ce qui conduit les agents à se mettre une fois de plus en grève ???

 

Si on pousse la logique administrative et comptable : 1 brigade pour 4 arrondissements (la 1234) et que Paris compte 20 arrondissements – à ce jour - nous amènerait à 5 brigades !!! 5 fois moins de chefs, 5 fois moins d’agents et 5 fois plus de kms parcourus !!!

 

Mais nous, AAS, ne vivons pas dans ce monde, dans votre monde, dont la devise est de faire plus avec moins.

 

Nous sommes des agents de terrain vieillissant qui parcourons les jardins depuis trop longtemps pour ne pas voir que votre projet est invivable, exténuant tant pour le corps que l’esprit.


INTERSYNDICALE

AAS/AASP Brigade 1.2.3.4

 

 

Alors collègues AAS /AASP/ CONTRAT AIDE, des autres brigades, soyons solidaires avec les agents de la 1234, ne laissons pas la direction faire. Sinon, à qui le tour après ? Une seule brigade pour le 17ème ? Le champ de Mars fusionnant avec le Trocadéro ? Les 6/14 avec le 7/15 devenant une entité monstrueuse regroupant les 6 ,7 ,14 et 15 ème ?

 

NON, IL FAUT DIRE STOP !!!

 

À cette fuite en avant, et c’est POUR CELA QUE LES AAS de la 1234, sont à nouveau en GREVE !!!

 

Cette méthode est inacceptable

 

Pour l’UNSA SURVEILLANCE, la CGT ASPS, SUD 75, FO et CFTC, la DPSP parle de dialogue social, en refusant d’entendre les AAS et en n’écoutant que ses dirigeants !!!

 

Le 6 décembre VOTEZ pour les SYNDICATS qui vous DEFENDENT, pas pour ceux qui votent avec et pour l’administration des réformes néfastes aux AAS …

 

Mis en ligne le 6 novembre 2018  |  Dernière mise a jour 6 novembre 2018