ARMEMENT DES ISVP

 

Comme si de rien n’était !

Au lendemain des attentats à Paris, lors d’une réunion avec les représentants syndicaux des inspecteurs de sécurité, le chef de cabinet de Colombe Brossel dit : « l’armement n’est pas la volonté politique. »

Deux jours plus tard devant la presse, la Maire de Paris, affectant l’innocence, dit : « le sujet n’est pas, tabou ! »

Alors que nous sommes en guerre, alors que tout ce qui représente les forces de l’ordre est directement menacé...

Un projet d'attentat a été déjoué récemment  vers Orléans (Loiret), a annoncé Bernard CAZENEUVE à Toulouse (Haute-Garonne) lors d'un discours devant les gendarmes et forces de police de la région.

«Un projet d'attentat visant des représentants de la force publique. »

L’un des deux interpellés a reconnu, au cours de sa garde à vue, avoir projeté des attaques à l'encontre de militaires, de gendarmes de policiers et de représentants de l'État.

Et pendant ce temps là…

Les inspecteurs de sécurité, dont la mission est la protection des personnes et des biens, eux, continuent à travailler, 24/24h, sur la voie publique, dans les sites touristiques et les zones sensibles. Ils sécurisent les écoles, en statique ! Sans moyens de riposte alors qu’ils devraient être réactifs immédiatement !

La Maire de Paris, elle, n’a pris aucune initiative, elle pratique l’immobilisme, l’oubli…

Citation de Tonton David : « Mais je suis sûr, sûr, qu’on nous prend pour des cons, mais j’en suis certain ! »

Paris, le 01 février 2016

Document à telecharger : 
 

Mis en ligne le 1 février 2016  |  Dernière mise a jour 1 février 2016